Artiste confiné

Christophe

27 Mars 2020

Artiste confiné, artiste heureux?

Artiste confiné, artiste heureux ? Ce n’est pas vraiment une résidence artistique à la maison, car je bosse, mais l’avantage, est que si je passe la journée à peindre sans avoir vu personne, il n’y a pas de problème car c’était normalement impossible, pas de culpabilité, tout baigne… Je peux passer mon dimanche complet sur mon site internet pour lui refaire une beauté, créer de nouvelles pages (comme celle-ci). Il fallait aussi avoir un peu de stock pour affronter la période : des feuilles de papier, des toiles et matériels en tous genres… J’en avais ! Même s’il commence à s’épuiser, j’ai toujours de quoi peindre, en dernier recours il restera ces draps donnés par un ami… Le matériel est là, le temps aussi. Alors se pose la question par quoi commencer ? Et là je bénis les dieux d’avoir depuis le début de l’année entrepris de gérer mon temps. Faire des listes, aménager des plannings de création, pas toujours tenus, mais qui font garder le pied à l’étrier. Je reviendrai sur la méthode dans une prochaine publication. Tout va bien si je ne pense pas à l’Urssaf à payer prochainement, à mon compte peinture qui est à sec, à me demander comment sera cette année d’un point de vue financier, car je dépends des ventes de mes œuvres pour financer le matériel et c’est plutôt conséquent. Je travaille comme je le disais, j’assure ainsi le quotidien, je pense à tous les artistes vivant de leurs art… Ce sera le moment pour nous de les aider pour ceux qui le peuvent. Ce mois-ci j’ai acheté une œuvre à un artiste que je suis sur Instagram @mikae.l_peintures, c’est ma contribution.